• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
INTERVIEW / VIOLENCES SEXUELLES SUR LES FILLETTES, GROSSESSES PRÉCOCES : PROBLÈMES DE SOCIÉTÉ ADRESSÉS PAR KAY FANM PDF Imprimer Envoyer

 

E-L.-Pouvez-vous rappeler pour le public d’Enfo-Lien ce que stipule la loi sur ces violences et les grossesses précoces ?

D.M.-Concernant les violences, on n’a pas tout le cadre juridique, tous les textes de loi nécessaires. Le Ministère à la Condition Féminine travaille actuellement avec les organisations sur ce dossier. Mais il existe une loi sur la question de l’agression sexuelle. À propos des mineures (les moins de 18 ans), cette loi stipule clairement que l’on ne peut pas parler de consentement pour des enfants. Elle fait valoir leur faiblesse par rapport à ceux-là qui sont en position de force. Dans de tels cas, les sanctions légales sont plus sévères. Elle attribue le nom de ‘’personnes d’autorité’’ à ceux-là qui occupent un poste de décision, d’autorité, dans une administration et qui commettent des abus. Les femmes sont forcées de subir des harcèlements ou des violences sexuelles pour conserver leur emploi. C’est un phénomène extrêmement courant dans la société. On l’observe dans le secteur privé et dans les milieux ouvriers particulièrement, où la majorité des travailleurs sont des femmes. D’ailleurs, dans le monde ouvrier (haïtien) c’est l’une des revendications que ces dernières ont toujours agitées : elles veulent travailler sans rien en échange, sans subir d’exploitation sexuelle.

Dans les cas de viol, la loi prévoit plusieurs années de peine. Si la victime est mineure, elle est sévère. S’il s’agit d’une personne d’autorité, i.e. en position de force, elle l’est encore plus.

Quant à la grossesse précoce, on peut trouver quelques références, mais pas de texte de loi spécifique. Cependant, dès qu’on arrive à prouver qu’elle est liée à un viol, elle est classée parmi les cas d’agressions sexuelles. Le vide à combler et sur lequel travaillent plusieurs organisations comme l’Office de protection du citoyen, des associations et des ONG œuvrant dans la protection de l’enfance, concerne surtout un plan national de protection de l’enfance. IBESR (Institut du Bien-être social et de recherche) représente l’un des acteurs importants dans un tel travail. La brigade de protection des mineures, dont les actions sont surtout circonscrites à Port-au-Prince, manque de moyens, pas seulement financiers, mais aussi techniques pour agir correctement et assurer le suivi des dossiers.

 

E-L.-Quels sont les devoirs des parents aujourd’hui pour empêcher aux enfants de tomber enceinte précocement ou de subir des agressions sexuelles ?

D.M.-En premier lieu, quand une personne prend la responsabilité de mettre au monde un enfant, son rôle est de veiller sur cet être. Veiller sur l’enfant signifie répondre à ses besoins primaires : nourriture, scolarisation, et encadrement à domicile. Les parents doivent être en mesure de parler à leur enfant pour connaître ses sentiments, ses préoccupations, et établir une relation de confiance avec lui. Ainsi, quand il aura à vivre certaines situations, il lui sera plus facile de partager ses émotions, préoccupations, frustrations. Il pourra signaler les mauvaises situations vécues à ses proches.

En second lieu, les parents doivent réviser leur conception tendant à considérer les filles comme des poulettes et les garçons comme des petits coqs. Pour eux c’est normal ce qui arrive aux petites filles. Mais, celles-ci sont des personnes et elles ont droit aux mêmes attentions. Il faut que les parents comprennent que beaucoup de filles subissent des abus et qu’il n’y a pas seulement les enfants des autres à être victimes, les leurs peuvent aussi l’être. Il ne faut pas qu’ils disent que cela ne pourra jamais arriver dans mon quartier ou chez moi. Cela peut se produire n’importe où. Donc, quand un enfant parle, il faut être attentif à ses dires. Et, il y a des comportements de la part des adultes vis-à-vis des enfants qu’il ne faut pas accepter. Par exemple, des adultes disent souvent des fillettes qu’elles sont leur épouse. Mais entre époux et épouses existe un certain type de relations. On fait des choses bien spéciales avec son épouse. Une enfant ne peut être l’épouse de quiconque ! Il faut freiner très tôt ces petits jeux. Un enfant est un enfant, que ces adultes aillent où trouver des épouses ! Il y a des gens qui vous disent qu’il s’agit là d’une plaisanterie. Mais c’est ainsi que cela commence. Ils font s’asseoir les enfants sur leurs cuisses, font des gestes, attouchements, etc. et l’enfant peut ne pas comprendre ce qui se passe et quand enfin elle va en parler on lui répond qu’elle est son épouse sur un ton de plaisanterie. Et, à l’avenir cela devient triste. Donc, il faut être vigilant, dialoguer avec les enfants et rester ferme sur la question : ne laisser personne se livrer à des attouchements sur votre enfant ! Et si jamais le malheur arrive, les parents ne doivent pas avoir honte ni blâmer l’enfant qui est victime de violences sexuelles. Ils doivent chercher de l’aide auprès des organisations travaillant dans ce domaine pour empêcher à la vie de cette enfant d’être gâchée.

 

Page 9 sur 10 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« Le discours ou l’imaginaire de la refondation nationale actuellement en circulation fait référence à la première fondation qui institua la société double non séparée.»
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels