• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
INTERVIEW / VIOLENCES SEXUELLES SUR LES FILLETTES, GROSSESSES PRÉCOCES : PROBLÈMES DE SOCIÉTÉ ADRESSÉS PAR KAY FANM PDF Imprimer Envoyer

E-L.-Danièle Magloire, tout ce travail, le réalisez-vous facilement?

D.M.-Oh ! Il y a plein de difficultés. Premièrement, elles sont d’ordre financier. À chaque fois, nous devons trouver des moyens pour mener nos activités. Bien des gens travaillent en partie bénévolement. Nous avons besoin de toucher d'autres zones, car Kay Fanm travaille sur toute la région métropolitaine et dans certaines zones du département de l'Ouest. Nous travaillons dans le Sud-Est et dans les Nippes. Auparavant, nous travaillions dans l’Artibonite, plus particulièrement à Désarmes, où justement, à cause des difficultés de déplacement, nous n’avons plus la même présence.

D'autres difficultés surviennent, quand nous voulons intervenir dans les écoles pour faire de la prévention. Nous devons, de temps à autre, reprendre les discussions pour que ce programme soit accepté ; parce que l’État, l'Éducation Nationale ne voit toujours pas encore la nécessité qu'il y ait des cours sur l'éducation citoyenne, encore moins sur l'éducation sexuelle.

Certaines autres difficultés sont liées à l’attitude des autorités, même si on a constaté des progrès accomplis grâce au travail de mobilisation, de sensibilisation et de plaidoyer. Au niveau de la police, on réagit mieux aux actes de violence sexuelle, mais pas toujours. Par exemple, dans l'un des cas enregistrés l'année dernière à Port -au- Prince concernant une enfant violée, la police a fait une publicité autour de la fille. Le violeur n’a pas été mis au-devant de la scène. Par principe, on ne peut pas publier la photo d’une enfant de 13 ans, la faire circuler sur tous les téléphones et l’avilir. En outre, au niveau de la justice, on a de la peine à faire respecter et appliquer la loi. On a une justice malade, partisane. Quand il s’agit d’une autorité ou bien d’une personne proche des autorités, la tendance est de cacher l'affaire, de faire pression sur les plaignants pour la laisser tomber ou de procéder à un jugement expéditif qui condamne toujours la victime et met en liberté le bourreau. Il s’agit là de trois grands niveaux de difficultés auxquels il faut ajouter une certaine passivité de la société surtout quand les femmes sont concernées. À titre d’illustration, on peut rappeler que 2 ans de cela, la Police avait arrêté deux prostituées. En Haïti, la prostitution n’est pas illégale, donc on n’a pas le droit d’arrêter ces femmes. D’autant que, quand on considère toutes les données relatives à ce phénomène, on constate que celles qui se consacrent à cette pratique ne le font pas par plaisir. Il s’agit d’une prostitution de misère quand on sait qu’elles sont payées 15, 10 , 25 ou 50 gourdes. Quand ces femmes ont été arrêtées, les gens dans les médias ont déclaré qu’ils attendaient la réaction des organisations féminines. Nous autres, nous avons toujours dit que nous sommes contre la prostitution parce que c’est une pratique qui détruit la vie de la personne qui s’y consacre. Elle est contre la dignité humaine. Il revenait donc aux clients de ces prostituées, les hommes, de se prononcer sur la question. Nous, au contraire, nous luttons pour voir comment ces jeunes femmes trouveraient d’autres alternatives au lieu de marchander leurs corps. Ainsi, la société ne prend pas ses responsabilités. En plusieurs endroits, on apprend aux gens les principes de droits humains, les principes de respect des droits de la femme, mais ces espaces ne sont pas suffisamment ouverts.

Un dernier point extrêmement important : la religion. On a observé un autre phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis le tremblement de terre : une série de groupes de protestants attaquant le vodou et tenant un discours contre les droits des femmes. Ceci constitue un blocage. La constitution stipule clairement qu’Haïti est un État laïc, c’est-à-dire sans religion et il doit protéger les gens quelque soit leur appartenance religieuse. Non seulement dans la pratique, l’État fonctionne comme si sa religion officielle était le catholicisme, mais aussi il se réfère à cette religion quand il veut résoudre certains problèmes. On voit par exemple des parlementaires faire appel à leurs croyances religieuses des fois pour traiter un dossier.

 

Page 7 sur 10 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« Le discours ou l’imaginaire de la refondation nationale actuellement en circulation fait référence à la première fondation qui institua la société double non séparée.»
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels