• FORUM CITOYEN
    FORUM CITOYEN
    Initiative de CE-JILAP, CEDH et OHJ;
    un espace de plaidoyer pour la réforme de la Justice en Haïti.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • FEDA
    FEDA
    Ferme d’expérimentation et de démonstration apicole d’Anse-à-Veau, modernise l’apiculture, soutient les associations de paysans apiculteurs et vous offre ses produits naturels : ldromel l’Ansavelais, sirop de miel, vinaigre et bougies Rocher Laval.
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Comment améliorer la situation de nos paysans ?
  • enfolien.net
    enfolien.net
    Quels programmes pour la survie de nos enfants ?
INTERVIEW / VIOLENCES SEXUELLES SUR LES FILLETTES, GROSSESSES PRÉCOCES : PROBLÈMES DE SOCIÉTÉ ADRESSÉS PAR KAY FANM PDF Imprimer Envoyer

E-L.-Danièle Magloire, quel (s) secteur(s) de la société, ou bien dans quelle(s) zone(s) avez-vous relevé plus de cas ?

D.M.-Nous ne pouvons pas indiquer une zone en particulier. On les enregistre à tous les niveaux de la société, indépendamment du milieu social. La seule différence, ils sont beaucoup plus rapportés dans les milieux populaires et dans les couches moyennes. Il faut éviter d’avoir cette croyance. La violence n’a pas de classe sociale, de couleur et de nationalité. Ces phénomènes se retrouvent dans toutes les sociétés. La différence entre la société haïtienne et les autres réside dans les dispositions prises liées aux progrès réalisés en matière de droits humains, pour contrecarrer le phénomène de la violence. En Haïti, au niveau des autorités de l’État, des efforts ont été déployés par exemple avec la création du Ministère à la Condition Féminine, malgré qu’avec l’avènement de chaque gouvernement il faut mener une véritable lutte pour empêcher que ses portes soient fermées. D’ailleurs, on n’accorde pas vraiment beaucoup d’importance à ce Ministère. Les efforts de l’État sont minimes en ce sens. La plus grande charge repose sur les épaules des organisations féministes et d’autres regroupements de femmes qui luttent dans ce dossier. Et, lorsque vous observez de près, vous verrez que ce sont ces mêmes organisations de la société civile qui offrent leurs services aux femmes et fillettes victimes de violence, et non l’Etat. Donc le phénomène s’observe à tous les niveaux, mais les personnes que nous accueillons spécialement à Kay Fanm viennent principalement du secteur populaire. Ces gens n’ont pas de recours ni de grands moyens pour aller payer des institutions privées, pour consulter par exemple des psychologues privés, médecins privés et autres… Mais ici, ils trouvent un espace collectif qui offre des services destinés à quelle que soit la personne en difficulté. Pour se présenter et avoir accès aux services de Kay Fanm, il n’est pas nécessaire d’avoir des recommandations ni d’être reconnu. Parce que notre objectif consiste à apporter de l’aide aux personnes victimes. Nous travaillons avec elles. Nous les conscientisons également pour qu’elles ne subissent plus ces actes, ou du moins pour qu’elles apprennent à se donner un maximum de protection. Ce n’est nullement nécessaire de savoir qui vous êtes, parce que nous défendons une cause. Vous avez été victime de viol, eh bien ! nous vous aidons, nous vous épaulons, et nous pouvons porter la cause par-devant un tribunal, pour celles qui le veulent bien. Nous les accompagnons pour qu’elles aient gain de cause, pour que les auteurs d’actes de violence soient condamnés. Si la personne ne veut pas poursuivre l’abuseur, nous respectons son choix ; c’est son droit. Nous lui expliquons la situation, mais si elle ne veut pas, nous ne pouvons pas la forcer. Mais cela n’empêche qu’elle bénéficie de tous les autres accompagnements nécessaires de manière à ce qu’elle puisse reprendre le contrôle de sa vie, parce que nous, nous ne voulons pas encourager les gens à se définir comme des victimes. Oui, vous étiez victime au moment où vous avez subi l’acte, mais vous ne pouvez pas le demeurer tout le reste de votre vie ! Il faut surmonter le problème. Vous ne devez pas en avoir honte. Ce n’est pas vous le coupable, mais plutôt un ‘’malandrin’’. La victime est amenée à se dépasser, prendre son courage à deux mains et nous effectuons un travail d’éducation pour qu’elle puisse transmettre les messages à son entourage, à ses enfants, ses filles en particulier.

 

E-L.-Parmi les cas que vous recevez, avez-vous rencontré des personnes provenant des couches aisées ?

D.M.-Rarement, car, comme je viens de vous le dire, il s’agit généralement de gens de condition modeste, ayant des difficultés financières. D’ailleurs, je parlais tantôt du Centre d’hébergement ‘’Revivre’’. Les familles concernées vivent en majorité dans des bidonvilles ou dans des quartiers défavorisés. Ce qui signifie que, lorsque ces enfants sont victimes de telles situations, elles ont besoin d’un espace pour respirer, pour reprendre leur souffle, dans un peu plus d’intimité. C’est ce que nous essayons de leur offrir. Mais, notre vocation, notre but final, ne se résume pas à donner des services, qui constituent plutôt un moyen, compte tenu du fait que nous accueillons des personnes en détresse, en particulier des adolescentes et des fillettes. Nous collaborons donc avec elles pour soulager leur détresse mais nous visons à changer dans la société le modèle de conception, de rapport qui cause ces actes qui continuent à être posés souvent dans l’impunité.

 

Page 5 sur 10 Toutes les Pages

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
 

Petites Annonces

 
FEMMES RURALES HAЇTIENNES ET NOUVELLE TECHNOLOGIE (VIDEO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
DES FEMMES RURALES HAЇTIENNES VEULENT AVOIR ACCÈS À LA TERRE (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
VOIX DE FEMMES RURALES HAЇTIENNES DÉPOSSÉDÉES DE LEURS TERRES (VIDÉO)

PROJET JE NAN JE, ACTIONAID, UNDEF

Ouvrir la vidéo

Lire la suite...
 
TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE - MOBILISATION DU MPP : JOUR DE L’ENVIRONNEMENT

MPP

À l’occasion du 5 Juin, journée internationale de l’environnement, depuis quelque temps, le MPP (Mouvement Paysan de Papaye), en collaboration avec d’autres organisations paysannes, se mobilise sur la question des semences indigènes et la biodiversité en général. Le 5 Juin 2010, le MPP avait organisé une grande manifestation contre Mosanto qui avait fait don au gouvernement haïtien de semences de maïs hybrides ou OGM (organismes génétiquement modifiés) ; un cadeau empoisonné visant à éliminer les semences locales. Cette marche avait rassemblé plus de 20,000 paysans venus des quatre coins du pays.

Chaque année, le MPP entreprend des activités pour rafraîchir la mémoire sur les semences indigènes dont les paysans sont dépositaires, pour les mettre au service de l’humanité.  Ce sont les paysans et les peuples indigènes qui doivent gérer ces semences pour produire les aliments sains devant nourrir les populations de la planète. Aujourd’hui, les multinationales de l’agrobusiness veulent dépouiller les paysans de ce bien. Et nous autres, nous luttons contre cette machine. Nous défendons le droit à la production et l'utilisation de ces semences.

Les 4 et 5 Juin 2014, au Centre national de formation de cadres paysans de Papaye, les organisations membres du CLOC, de Via Campesina, en l’occurrence le MPP, le MPNKP (Mouvement Paysan National du Congrès de Papaye), TK (Tèt Kole), avec la participation de KROSE (Coordination Régionale des Organisations du Sud-Est), lanceront une grande mobilisation sur le thème : TERRE, EAU, SEMENCES, ENVIRONNEMENT, CHEMINS DE LA VIE.

Lire la suite...
 
Conférence sur la République démocratique du Congo et Haïti: Pour la Sagesse et la Paix

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO

ASSOCIATION DUCHAMPS-LIBERTINO pour l'encouragement de la Sagesse et de la Paix dans le Monde

CONFÉRENCE DE MARTINE LIBERTINO LE 29 AVRIL 2014

S'affranchir des émotions dans les programmes d'éducation pour la paix et dans l'aide au développement

Bilan et perspectives en République Démocratique du Congo et en Haïti

Le mardi 29 avril 2014 à 19h

Maison des Associations

Salle Rachel Carson

15, rue des Savoises • 1205 Genève

(de la gare : Tram 15 et bus 1)

Entrée libre

Réservation au 022 751 11 20 ou par courrier électronique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) jusqu'au lundi 28 avril.

Lire la suite...

Pensées sociales

« À entendre le langage utilisé par les gouvernants haïtiens et les décideurs internationaux pour dire les objectifs de la reconstruction du pays, on pourrait croire qu’un projet de société neuve était en train de prendre forme dans leur imaginaire, que la vieille société d’inégalité et d’injustice s’était effondrée avec le séisme et dans leur tête »
Franklin Midy, sociologue, février 2010

Emission Radio

Écoutez
l’émission radio
d’ENFO-LIEN sur

RADIO KISKEYA

88.5 FM stéréo

DIMANCHE 11H AM- 12H

MARDI 9H - 10H SOIR

JEUDI 9H AM – 10H AM

Capsules

FONDATION FORMATION ET
ÉDUCATION POUR HAΪTI (FFEH)
ffeh_ffea@yahoo.fr

logo ffehServices offerts
▫ Formation d’enseignants axée sur les pédagogies modernes
▫ Vulgarisation de l'approche
‘’Pédagogie du texte’’(PdT)


N.B. Cherche Organismes intéressés à financer la construction et le fonctionnement d'un centre de formation d’enseignants

HAIDEV.NET
wwww.haidev.net
contact@haidev.net
(509) 3776-2053

Le choix de la qualité !


Votre Solution IT:

- Développement
- Base de données
- Systèmes et Reseaux
- Site dynamique
- Emails / Domaine
- Online Backup
- Conseils, Matériels